En visitant ce site, je certifie que j’ai l’âge légal pour la consommation d’alcool dans mon pays de résidence.
J’ai plus de 18 ans

Saint-Émilion de retour dans la grande boucle

Et de 3, Saint-Emilion sera ville étape du Tour de France pour la 3e fois en 2021.

Samedi 17 juillet, les coureurs s’affronteront lors d’un contre la montre sur la partie nord du village inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco en 1999.
L’occasion de découvrir les paysages grandioses de cette juridiction comprenant 7500 hectares de vignes. Tout au long des 31 km du tracé, les coureurs traverseront des vignobles parmi les plus beaux de France. Églises romanes, pigeonniers, moulins… de nombreux édifices jalonneront leur course avant l’arrivée dans la cité médiévale. « Que ce soit pour les boutiques, les restaurants, les chambres d’hôtes, cet évènement va avoir un impact considérable. De futurs spectateurs ont déjà pris contact avec les propriétaires de châteaux pour admirer la course depuis leurs propriétés », se réjouit Joëlle Manuel, première adjointe aux finances et aux manifestations, à la mairie de Saint-Emilion. Une opportunité également saluée par Jean-François Galhaud, président du Conseil des vins de Saint-Emilion : « Nous sommes ravis car il s’agit d’un évènement de portée mondiale. Nous allons montrer aux spectateurs que nous sommes accueillants à Saint-Emilion ! Tous les viticulteurs seront mobilisés. »

« Nous sommes ravis car il s’agit d’un évènement de portée mondiale. Nous allons montrer aux spectateurs que nous sommes accueillants à Saint-Emilion ! Tous les viticulteurs seront mobilisés. »
Jean-François Galhaud
Président

Un parcours à valider

Le tracé définitif sera validé par le comité du Tour de France en mars prochain.
Les coureurs partiront de Libourne puis passeront par Pomerol - commune qui devrait accueillir le premier sprint intermédiaire – Lussac et Montagne-Saint-Emilion. « Comme il s’agit de la dernière étape avant la grande arrivée sur les Champs-Élysées, nous allons bénéficier d’une visibilité considérable », souligne Joëlle Manuel. Un rayonnement international que ne peut qu’applaudir le maire de la commune, Bernard Lauret : « Plus de 180 pays vont retransmettre cette course qui est la 3e épreuve sportive la plus médiatisée après les Jeux Olympiques et le Coupe du Monde de football. On va parler de Saint-Emilion toute la journée. Et cela va aussi donner un élan populaire aux habitants du territoire. »

Après Bernard Hirault en 1978, Jan Ullricht en 1996, qui sera le grand vainqueur du contre la montre de Saint-Emilion en 2021 ?

Réponse le 17 juillet prochain.

Événements, jeu-concours, nouveautés, …

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez l'essentiel de l'actualité des vins de Saint‑Emilion.