En visitant ce site, je certifie que j’ai l’âge légal pour la consommation d’alcool dans mon pays de résidence.
J’ai plus de 18 ans

Un viticulteur de Saint-Emilion cycliste professionnel !

Un viticulteur de Saint-Emilion dans le peloton !

Le 17 juillet, le Tour de France 2021 fera étape à Saint-Émilion et le coureur Thomas Boudat suivra cela de près. Issu d’une famille de viticulteurs, le Girondin soutiendra son équipe Arkea Arena qui s’illustrera sur un parcours de 31 km entre Libourne et Saint-Emilion.

Thomas Boudat, une famille, deux passions

Cabanes de vigne, plants de merlot, pigeonniers, chais en calcaire à Astéries : Thomas Boudat n’aura pas besoin de beaucoup réviser avant de s’élancer pour la 20e étape du Tour de France 2021. https://www.letour.fr/fr/etape-20 Professionnel depuis 2014, le coureur de l’équipe Arkéa Samsic https://www.team-arkea-samsic.fr/people/thomas-boudat/ s’entraîne régulièrement sur les routes de Gironde : « Tout à l’heure j’étais à Saint-Émilion. Mes parents ont acheté une propriété il n’y a pas longtemps, donc j’aime bien y faire un petit tour, voir comment ça évolue ». Car chez les Boudat, on a deux passions : le vin et la petite reine, avec de solides références. Côté vélo, Thomas Boudat compte un grand-père et des oncles qui ont pris part à la Grande boucle. Fort de ces exemples, lui-même a toujours aimé enfourcher une bicyclette : « mes parents disent que je faisais du vélo avant de savoir marcher », rembobine-t-il en riant. Côté vigne, lui, son frère et sa sœur seront la 6e génération à diriger le vignoble familial, qui compte aujourd’hui plusieurs propriétés en Gironde.

Cycliste et futur viticulteur

Car Thomas Boudat explique que s’il n’avait pas été cycliste, il aurait été viticulteur. Ce n’est  que partie remise, puisque le jeune homme a déjà en tête une reconversion toute tracée. Viticulteur bien sûr, avec une préférence claire pour le travail au grand air : « Quand je reviendrai sur la propriété, je m’occuperai plutôt de la partie production. Aller dans les vignes, être dans la nature, c’est quelque chose que j’aime ».

En attendant de réaliser ce rêve, Thomas Boudat poursuit sa carrière de sportif professionnel et apprend son futur métier, patiemment : « Que ce soit pour réussir dans le vin ou le vélo, il n’y a pas de mystère, il faut avoir le goût de l’effort et beaucoup travailler ». Si son activité principale est bien le cyclisme, sa mère l’initie de plus en plus à la gestion de l’entreprise. Dès que son emploi du temps lui permet, il n’hésite d’ailleurs pas à donner un coup de main : « Le moment que j’adore, c’est la période des vendanges, quand on termine les journées avec le coucher du soleil, et que tout redevient calme ». Lui qui « est toujours à droite et à gauche », apprécie alors « d’arrêter de courir après le temps ». Ironie de l’histoire, c’est pour un contre-la-montre au milieu des vignes, que Thomas Boudat s’entraîne, le 17 juillet 2021 entre Libourne et Saint-Émilion !

Événements, jeu-concours, nouveautés, …

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez l'essentiel de l'actualité des vins de Saint‑Emilion.